Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ALPES ET PYRENEES

ALPES ET PYRENEES

Le Pyrénéen vous invite dans le monde de la montagne à la rencontre de la Faune et de la flore du massif Alpin au massif Pyrénéen et plus précisément l(Ariége)

Publié le par le pyrénéen
Publié dans : #famille
souvenirs,

Nous étions encore petits ma soeur et moi quand notre père nous a initié aux sports de glisse, d'abord les luges en bois, surtout ne pas tomber car le choc est rude.
Ensuite, nous avons essayé le ski dit "alpin", nous dans les Pyrénées, on avait pas encore les engins de damage comme les alpes et les glissades avaient des airs de hors pistes.
Nos premières descentes se sont faites à Camurac, petites station des Pyrénées audoises sur le plateau de Sault au  dessus de Belcaire après avoir franchi le col des "7 Frères".
Que de belles journées nous avons passé dans ce petit domaine, et que de bons souvenirs lorsque nous sommes partis un matin de Laroque d'Olmes avec la " FIAT 500" modèle 1967 avec les skis de papa qui mesuraient 2.00m et les yeux stupéfaient des skieurs quand nous sommes arrivés sur le parking de la station.
Maman, elle nous attendais toute le journée ou nous aidait à prendre le téléski et nous suivait sur les premier mètres pour que nous ne tombions pas.
Certains WE les cousins venaient avec nous, je me souviens encore de l'odeur du chocolat lorsque en fin de journée maman ouvrait le thermo.
Les annès ont passé, nous avons grandi, Papa et Maman ont fait construire le chalet dans la station de ski des Monts d'Olmes et là toute une époque avec les copains sur les pistes en hiver, les sorties en montagne au printemps et en été, les longues discussions avec le berger les longues journée d'été dans les alpages.
Le ski sur les pistes de la station, les sauts sur les bosses, les courses sur des pistes peu ou pas travaillées avec les engins de damage et puis la découverte du hors piste avec Monsieur Roger LAFFONT, pisteur hors pair, un spécialiste de la neige qui te dis où poser les skis dans le couloir avant d'attaquer la descente, qui d'entraine dans des sous bois et qui t'enseigne les corniches et les sauts.
Que des souvenirs de joie et d'amusement dans le jardin comme j'aime à l'appeller.
L'apprentissage de la montagne, les sorties à la journée, le Fourcat , le saint Barthèlémy avec papa, et puis les sorties en solo (déjà à 15 / 16 ans) juste dire le point où je serais pour midi, afin que l'on me voit depuis le balcon à la jumelle.
Et puis cette sortie "mémorable" pour le Lac d'Appy avec papa et véro, le départ un vrai poème avec les sacs trop chargés et puis le soir au bord du lac pas possible de manger tranquille avec toute les mouches et l'odeur des moutons, la nuit, les souris et mulots qui grattaient la terre. Le retour le sac de véro et le mien étaient légers mais papa le trouva encore plus lourd, normal on lui avait mis les deux toiles de tentes.
Nous avons encore grandi et nous sommes partis chacun de notre côté, les retours à la station se sont espacés mais le plaisir de parcourrir ce domaine à ski ou à pied est resté.
Une escapade dans la combe des isards ou sur le fourcat et le saint barthélémy.
Le hors piste en fin de saison avec les copains.
L'histoire c'est répété avec l'arrivée de Marie, son papi lui a appris à glisser sur les planches et puis Jean et Chloé la petite dernière.
Elle se souviendra, j'espére, de ces descentes à ski que nous avons fait tout les trois sur l'escapade (la grande) et les randonnées au petit lac et au lac de fagebelle.

Cette année 2010, nous avons perdu notre papa et papi, alors pour ne pas l'oublier et le garder dans notre mémoire et celle de Marie, Jean et Chloé, je n'ai trouvé que ces quelques lignes.

Juste pour lui dire , merci pour les moments que nous avons partagé, même si des fois nous avions quelques différents.

La montagne l'a gardé avec elle, Sera t- on un jour comment cela s'est déroulé ?

Il est parti en pratquant du ski, loisirs qu'il pratquait réguliérement depuis sa retraite (14 ans).
Nous l'accompagneront sur ses terres pour disperser ses cendres.
Dans sa montagne, pour qu'il puisse à tout jamais imprégnier ces lieux de sa présence.
 SDC10546.JPG

Commenter cet article

BACHELIN Céline (du Sou) 27/05/2010 21:25


Je pense que tu ne pouvais pas rendre meilleur hommage à ton papa.....et je suis certaine que si tu parles de lui comme ça à Chloé, elle se souviendra longtemps de ces précieux moments passés avec
lui. BRAVO, bisous, Céline


Le chat 11/03/2010 18:02


Comme tu le dis, ce n'est que quelques mots mais je suis sûre qu'ils vont droit au coeur des personnes auxquelles ils sont destinés.


GUICHOU 10/02/2010 09:56


Que de moments forts partagés avec ton papa, tu m'en avais déjà évoqué l'existence, mais je trouve là encore ces souvenirs si beaux et si bien racontés.

Amitiés Carole et Francis


Lydie 29/01/2010 20:09


Un très bel hommage à ton Papa...

Nous t'envoyons de gros bisous


Articles récents

Hébergé par Overblog