Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ALPES ET PYRENEES

ALPES ET PYRENEES

Le Pyrénéen vous invite dans le monde de la montagne à la rencontre de la Faune et de la flore du massif Alpin au massif Pyrénéen et plus précisément l(Ariége)

Publié le par le pyrénéen
Publié dans : #randonnée montagne

    Un samedi soir dans le massif du Vercors, les phares de la voiture éclairent les bas-côtés, la neige est là en quantité, nous allons nous garer à côté de la Conversaria.

La température extérieure affiche -11°C, nous sortons de la voiture et commençons à nous équiper chaudement, une neige vierge recouvre les pentes, seules les traces de randonneurs de la journée sont gravées dans ce désert blanc.

Ce soir, Carole et Francis sont de la sortie, nous partons pour une traversée en direction du domaine de ski de fond des Allières où nous attend un deuxième véhicule. Nous quittons le parking et nous retrouvons rapidement dans une belle couche de neige vierge et poudreuse à souhait, nos raquettes jouent à cache-cache et des volutes  des cristaux virevoltent derrière nos pas et crépitent de mille feux sous les lumières des frontales.

Nous dirigeons nos pas vers le Nord, et traversons les prairies qui en été regorgent de fleurs et ou pâturent les troupeaux des fermes alentours. Cette nuit, nous jouons aux trappeurs et suivons du regard les traces de la faune qui a traversé cette prairie pour rejoindre l’abri de la forêt et passer la nuit.

Nous aussi, nous gagnons les sous-bois, nos yeux scrutent à droite et à gauche avec l’espoir d’apercevoir le reflet des yeux d’un chevreuil, biche ou chamois qui guette notre approche.

Nous arrivons au premier croisement important, bien prendre la direction du belvédère et laisser sur notre droite la trace qui serpente pour gravir la combe qui rejoint le col de l’Arc.

Nous arrivons sur le domaine de ski de fond des montagnes de Lans, nous prenons la précaution de marcher sur la bordure afin de ne pas détériorer la préparation des pistes de fond qui a été réalisée en fin de journée par le personnel de la station.

Le panneau nous indique 2,3 kms pour rejoindre le collet du Furon, nous suivons la piste jusqu’aux panneaux qui sur notre droite attirent mon attention, il est mentionné « Col de l’Arc ». La nuit est une grande énigme, je ne pensais pas être si haut. Je me retourne vers mes co-équipiers et traverse en deux enjambés la piste de fond, en contrebas caché dans la pénombre, je vois s’éclairer dans la lueur de ma frontale le panneau qui indique « Collet du Furon ». Nous prenons cette direction qui va par un cheminement en sous-bois nous accompagner à la cabane du départ des pistes de fond. Nous posons nos sacs, Carole sort le thé et les madeleines « maison », un vrai régal.

Il ne faut pas que nous nous attardions, pourtant les frontales se sont éteintes et nous pouvons admirer ce paysage hivernal sous la lueur des étoiles.

Nous rejoignons la voiture qui est stationnée sur le parking en contrebas des Allières.

La soirée se termine autour de la table du « Matafan » restaurant au cœur du village de Villard de Lans.

La prochaine sortie de nuit, c’est Jean-Paul qui organise, il nous concocte la sortie fondue en refuge.

 

Nouvelle image

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog