Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ALPES ET PYRENEES

ALPES ET PYRENEES

Le Pyrénéen vous invite dans le monde de la montagne à la rencontre de la Faune et de la flore du massif Alpin au massif Pyrénéen et plus précisément l(Ariége)

Publié le par le pyrénéen
Publié dans : #randonnée montagne

Les topos, sur cette randonnée, sont très succincts, pour ne pas dire inexistants. Le culte du secret de la pierre percée et de l’arche des miracles laisse donc le randonneur qui souhaite l’approcher dans la quête du graal.

Aujourd’hui, je prends la direction des falaises de Chartreuse. Comme à mon habitude, j’ai pris dans mon sac mon fidèle compagnon avec une série d’accessoire.

Je quitte la voiture à 8h15 et entame l’ascension par un chemin de randonnée qui se dirige droit sous les falaises. Je parcours un sentier qui serpente en sous-bois, l’œil reste vigilant, des écureuils sautent de branches en branches. Je découvre un de leur congénère au sol sur un tapis de feuilles, sans doute une mauvaise chute, les branches sont à plus de dix mètres du sol.

Après un passage raide et caillouteux, je rejoins une petite clairière. Un bruit de feuilles alerte mes sens. En contrebas du sentier, j’aperçois une petite forme gris et blanc qui va de trou en trou. Ma présence l’intrigue, je me pose et  sors l’appareil photo. Cette petite tête avec ses deux yeux noirs, me regarde en jouant à cache-cache. Je prends le temps et tente une approche. Après une courte disparition dans un trou, la voilà qui réapparait. D’abord, cette petite figure de peluche et puis après quelques minutes, elle daigne se montrer. Je déclenche une série de clichés.

Je poursuis sur le sentier qui quitte la clairière par le nord. Suivant les recommandations, qui m’ont été faites, je quitte le sentier principal par une sente qui se devine dans le sous-bois. Je suis maintenant à flanc de falaise. Je compte les éboulis et les passages.

J’ai un doute, alors que je me trouve sur une sente qui coupe en son milieu une prairie, l’accès dans la falaise est-il après ou avant le troisième éboulis ?

La pente s’accentue et je ne trouve pas la passe qui mène à la pierre percée.

Ne pas prendre de risque inutile, je décide de faire demi-tour. Un peu déçu, mais je me promets de revenir pour trouver ce passage. La zone présente des risques de chute de pierres, il vaut mieux prendre un casque, j’avais pour aujourd’hui prévu corde et baudrier. Mais seul dans ce secteur, cela n’est pas raisonnable.

Alors, pour la prochaine tentative, je vous propose de me suivre. Pas plus de 4 ou 5 pour le groupe.

  

Mais, il semble que le jeu en vaille la chandelle.

 

 

2012-10-20-Premiere-approche 2012-10-20-Premiere-approche

 

 

Commenter cet article

oursinet 22/10/2012 21:39

pour le groupe de moins de 5 personnes tu sais sur qui tu peux compter,et l'un d'eux connais la passe qui mène à la fameuse brèche....
prévoir casques baudar's corde.
Amitié.

le pyrénéen 23/10/2012 07:13



Alors on met au programme de novembre si beau temps. pour le casque et le baudrier,je vais investier au vieux campeur. J'ai bien envie de faire quelques randonnée accrobatique l'an prochain pour
profiter du livre que l'on m'a offert sur les randonnées du vertige entre vercors et chartreuse.


 



Articles récents

Hébergé par Overblog