Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ALPES ET PYRENEES

ALPES ET PYRENEES

Le Pyrénéen vous invite dans le monde de la montagne à la rencontre de la Faune et de la flore du massif Alpin au massif Pyrénéen et plus précisément l(Ariége)

Publié le par le pyrénéen
Publié dans : #randonnée montagne

 

Départ en direction du col de l’Arc, par un passage auprès de l’auberge des Allières. Les chevreuils pâturent à proximité. Nous sommes trois ce matin, c’est la dernière préparation avant le Pandathlon la semaine prochaine.

Alain, Francis et moi-même, une belle « bambée » comme nous aimons à le dire. La foulée de nos pas est dans un bon rythme, les panonceaux au départ, nous annonce 1h30 pour arriver au col de l’Arc.

Le sentier rentre dans les sous-bois et déjà la cadence et le pas d’Alain nous entraine dans cette course vers le sommet, nous ne tardons par à rejoindre le pied de la combe pour passer le verrou qui nous donne accès au col. Nous n’avons vu personne durant notre montée, il semble que nous soyons les premiers à fouler la crête ce matin.

C’est la pause thé et gourmandise, l’œil scrute les alentours à la recherche de chamois ou mouflons. Rien. Nous reprenons notre randonnée en direction du Roc du Cornafion en basculant sur les balcons « Est », la randonnée du vertige. La sente chemine sur le versant en maintenant une altitude plus ou moins constante.

Le regard plonge dans les combes et observe le moindre mouvement. Là en contrebas, des mouflons, femelles et jeunes de l’année. Ils partent en course vers le fond de la combe. Nous poursuivons notre progression, nous sommes seuls sur le versant, il est 8h00 et nous franchissons les combes les unes après les autres.

Voilà un beau passage, les rochers ont formé une alcôve dans laquelle nous nous engageons, perché, sur une vire, le sentier plonge dans un serpent de lacet pour aller rechercher l’appui sur les roches lui faisant face. Nous franchissons un névé et là, dans une échancrure de la crête, six têtes nous observent, le temps de sortir l’appareil, elles ont disparu. Nous les retrouverons plus loin sur le parcours et aurons tout à loisir pour faire de beaux clichés. Une harde de mouflon et cabri.

Nous sommes au pied du mur ou du roc, 200 m de dénivelé nous attendent.

 Vue imprenable à 360°.

Nous descendons en passant par le col Vert et le GR qui va nous ramener aux Allières.  

 DSC4906

l'album : 2013-06-15-le-roc-du-cornafion 2013-06-15-le-roc-du-cornafion

Commenter cet article

Yolande 18/06/2013 22:23

C'est magnifique! Merci Gérard!

Articles récents

Hébergé par Overblog